Son déroulement - Nos Chers Disparus de l'Espace Mort & Espace Carrel® - R.P. Joseph Carrel (Galilée)® & Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - Fax : +41 26 424 24 03

Alchimie Vivante et PostMortem Actif !
Aller au contenu

Menu principal :

Son déroulement

Connaissances


Le Grande Voie de libération Post-Mortem comprend :



La réalisation et l'activation de la grande libération et du libérateur post-mortem sont basées sur une recherche des plans supradimensionnel. Des clés d'activation sont utilisées pour rendre la voie auto-libératrice et la libération devient pour ceux qui restent sur terre une chandelle allumée quelque part dans leur conscience.

La réalisation et l'activation de l'harmonisateur vibratoire pentatonique post-mortem qui devient la demeure active du souvenir sur le plan terrestre, mais qui n'est pas nécessaire ou obligatoire dans la voie libératrice. L'harmonisateur vibratoire pentatonique post-mortem est pour celui ou ceux qui restent la lumière dans le deuil, la perte d'un être cher, le souvenir indéfectible des liens qui unissaient le défunt à ceux qui restent sur terre.



La préparation de la Fiole devant contenir la quintessence alchimique du défunt fait partie de l'harmonisateur vibratoire pentatonique post-mortem. Elle est un élément vivant, c'est pour cette raison, qu'elle représente le pivot central de l'harmonisateur vibratoire pentatonique post-mortem.



La préparation de la quintessence alchimique du défunt représente la partie vivante et active du défunt, ce qu'il laisse à ceux qu'il a laissé, l'Amour Inconditionnel matérialisé sous une forme vivante, agissant comme le ferait un hologramme. Elle est le lien direct avec le défunt, avec son passé que nous gardons dans notre coeur et son devenir qui lui appartient et que nous pouvons parfois entrevoir, si sa destinée le permet. Rien ne se fait sans une osmose parfaite entre les mondes.

La réalisation de la quintessence alchimique du défunt est créée et activée selon un procédé ancestral.



La Grande Libération Post-Mortem est la voie par excellence pour le défunt. Elle a été transmise dans l'éternité des cycles pour permettre le passage vers un ailleur, vers la Source de Lumière Infinie. Elle est faite de cycles et de passages qui conduisent à la libération spontanée. C'est une dilution spirituelle de pure nature divine entourée d'un halo de Lumière dans la conscience universelle.



La voie proprement dite et les différents passages vie et mort; mort et vie ont une durée variable en fonction de chaque défunt. C'est sa façon d'appréhender la mort et son nouvel état qui détermine les différents passages vers le Portail de Lumière.

L'assemblage des différents éléments dans l'harmonisateur vibratoire pentatonique post-mortem (figurines et accompagnement en rapport avec la confession du défunt, selon entente, selon demande du dernier vivant ou souhait du défunt avant sa mort) montre la phase finale de la Voie.



La phase finale de la Voie apporte l'harmonie dans tous les plans de vie et de mort et génère une énergie vibratoire, dans laquelle les anneaux photoniques sont incrustés du cristal le plus pur de la Conscience Infinie. Cette énergie vibratoire s'infiltre dans le chaos primal pour donner naissance à une étoile qui brille dans le firmament.

Le dernier geste consiste à remettre l'harmonisateur vibratoire pentatonique post-mortem à celui ou celle (ceux ou celles) qui a offert le post-mortem. Il est le témoignage vivant de la vie et de la mort, la marque indéfectible de celui ou celle qui est parti.


La grande voie de libération Post-Mortem comprend :



La mise en veille des différents corps : vital [cellules, ADN, etc..], astral, émotionnel [forme, sensation-perception, impulsions, conscience corporelle], conception, aurique, mental, atmique pour permettre à l'Âme de suivre la route qui mène au Grand Portail Interdimmensionnel.

La reconnaissance de la mort comme porte de vie pour le défunt.

Le détachement de la matière (parties périssables) et de ses servitudes (souffrances, douleurs, etc...).

La libération relationnelle d'avec le monde terrestre qui correspond à la dissolution des attachements humains qui permet la transformation et la progression vers le portail de Lumière.



De la cellule au coeur de Cité Infinie, le Grand Oeuvre opère dans le monde des vivants une libération et dissolution qui entraîne la fin de la douleur et de la souffrance de la perte et de la disparition de l'Être Cher qui vient de nous quitter ou que l'on a perdu depuis longtemps. Le temps et l'espace n'ont pas de prises sur les Grandes Nécropoles de la Mort.



Celui qui reste se libère et retrouve sa liberté de vivre et de continuer sa route, de suivre son destin sans se culpabiliser ou de limiter sa vie sous prétexte de retrouvailles qui n'auront certainement pas lieu. Non par détachement, mais tout simplement parce que le courant ascensionnel qui suit la mort s'entrelace dans le grand tourbillon de l'Infini, tout est en expansion et suit le chemin du corps infini et de la conscience éternelle.

Lorsque tout élément relationel est dissout, celui qui est resté peut alors respirer à nouveau par lui-même et le sourire et la joie font place au chagrin, à la souffrance et à la douleur. Les souvenirs heureux font partie de la mémoire intrinsèque de la vie et deviennent une lampe allumée sur le grand chemin de la Vie. De ce fait l'apaisement est le facteur principal qui suit la Grande Libération Post-Mortem.



Celui qui reste se libère et retrouve sa liberté de vivre et de continuer sa route, de suivre son destin sans se culpabiliser ou de limiter sa vie sous prétexte de retrouvailles qui n'auront certainement pas lieu. Non par détachement, mais tout simplement parce que le courant ascensionnel qui suit la mort s'entrelace dans le grand tourbillon de l'Infini, tout est en expansion et suit le chemin du corps infini et de la conscience éternelle.

Lorsque tout élément relationel est dissout, celui qui est resté peut alors respirer à nouveau par lui-même et le sourire et la joie font place au chagrin, à la souffrance et à la douleur. Les souvenirs heureux font partie de la mémoire intrinsèque de la vie et deviennent une lampe allumée sur le grand chemin de la Vie. De ce fait l'apaisement est le facteur principal qui suit la Grande Libération Post-Mortem.
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu